Ce lundi 29 janvier 2024, la Côte d’Ivoire affronte le Sénégal en huitième de finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Les Éléphants, qualifiés in extremis grâce au Maroc, vont-ils réussir à renverser les Lions, tenants du titre et grands favoris de la compétition ?

Un parcours chaotique pour les Ivoiriens

La Côte d’Ivoire a vécu un début de tournoi cauchemardesque. Après avoir battu difficilement la Guinée-Bissau (2-0), les Éléphants ont subi une lourde défaite contre la Guinée équatoriale (0-4), qui les a plongés dans le doute. Ils ont dû attendre le dernier match du groupe A, entre le Maroc et la Zambie, pour savoir s’ils allaient se qualifier en tant que meilleur troisième. Le miracle s’est produit lorsque les Lions de l’Atlas ont battu les Chipolopolo (3-1), offrant ainsi le dernier billet pour les huitièmes aux Ivoiriens.

Mais ce n’est pas tout. La Côte d’Ivoire a également connu une crise interne, avec la mise à l’écart du sélectionneur Jean-Louis Gasset, remplacé par son adjoint Emerse Faé. Ce dernier, ancien international ivoirien et coach des U19 de l’OGC Nice, a été propulsé à la tête des Éléphants à la veille du choc contre le Sénégal. Il a même failli être évincé au profit d’Hervé Renard, le sélectionneur de l’équipe de France féminine, qui avait remporté la CAN 2015 avec la Côte d’Ivoire. Mais la Fédération française de football a refusé de prêter son entraîneur pour quelques jours.

Un adversaire redoutable pour les Sénégalais

Face à ce scénario rocambolesque, le Sénégal apparaît comme le grand favori de cette confrontation. Les Lions ont réalisé un sans-faute en phase de poules, en dominant la Gambie (3-0), le Cameroun (3-1) et la Guinée (2-0). Ils ont affiché une maîtrise collective et une efficacité offensive impressionnantes, avec des joueurs comme Sadio Mané, Ismaïla Sarr ou Boulaye Dia. Ils ont également pu compter sur une défense solide, emmenée par Kalidou Koulibaly, et sur un gardien expérimenté, Edouard Mendy.

Le Sénégal, qui a remporté sa première CAN en 2023, en battant l’Algérie en finale, a pour objectif de conserver son titre et de confirmer son statut de meilleure équipe africaine du moment. Les Lions ont l’avantage de travailler depuis neuf ans avec le même technicien, Aliou Cissé, qui connaît parfaitement son groupe et ses adversaires. Ils ont également l’atout d’avoir un effectif pléthorique, avec des remplaçants de luxe comme Idrissa Gana Gueye, Iliman Ndiaye ou Nicolas Jackson.

Un match à suspense ?

Malgré ce déséquilibre apparent, le match entre la Côte d’Ivoire et le Sénégal ne sera pas forcément une partie de plaisir pour les tenants du titre. Les Ivoiriens, qui ont déjà remporté deux CAN (en 1992 et en 2015), ont toujours été des adversaires coriaces pour les Sénégalais. Sur les 22 confrontations entre les deux équipes, la Côte d’Ivoire en a gagné 10, contre 6 pour le Sénégal, et 6 matchs nuls. La dernière fois qu’ils se sont affrontés en CAN, c’était en 2017, en phase de poules, et le match s’était soldé par un 0-0.

Les Éléphants, qui se sentent revivre après leur qualification miraculeuse, vont jouer sans pression et avec l’envie de créer l’exploit. Ils peuvent s’appuyer sur des individualités de talent, comme Sébastien Haller, Maxwel Cornet ou Franck Kessié, qui peuvent faire la différence à tout moment. Ils peuvent aussi compter sur le soutien du public, qui sera majoritairement acquis à leur cause, puisque le match se jouera à Yamoussoukro, la capitale politique de la Côte d’Ivoire.

Le Sénégal devra donc se méfier de cette équipe ivoirienne revancharde et motivée, qui n’a rien à perdre dans cette CAN 2024. Après avoir été au bord de l’élimination, les Éléphants veulent écraser les Lions pour ce huitième de finale. Mais les Lions ne se laisseront pas faire facilement, et ils comptent bien rugir de nouveau pour continuer leur route vers le sacre continental.

Meschack Lofaka

Laisser un commentaire