Dans un entretien récent accordé à Jeune Afrique, le Président rwandais Paul Kagame a répondu aux conditions posées par le Président de la République Démocratique du Congo (RDC), Félix Tshisekedi, pour une éventuelle rencontre entre les deux dirigeants.

François Soudan, Directeur de la Rédaction de Jeune Afrique, a posé la question suivante à Kagame : “Le Président Tshisekedi a déclaré qu’il était prêt à vous rencontrer sous deux conditions: le retrait des troupes rwandaises de la RDC et le pré-cantonnement du M23. Êtes-vous prêt à accepter ces conditions ?”

La réponse de Kagame a été claire et sans équivoque. Il a déclaré : “Je ne rencontrerais pas le Président Tshisekedi tant qu’il ne reviendrait pas sur ses déclarations à propos d’une attaque du Rwanda et de la nécessité d’un changement de régime. Comme il en a publiquement parlé, je dirais aussi que, à moins que le FDLR ne se retire du Congo…”

Ces déclarations marquent une nouvelle étape dans la crise entre la RDC et le Rwanda. Elles soulignent l’importance des négociations et du dialogue pour résoudre les tensions entre les deux pays. Il reste à voir comment le Président Tshisekedi réagira à ces conditions posées par son homologue rwandais.

Laisser un commentaire

One thought on “Crise entre la RDC et le Rwanda : Paul Kagame pose ses conditions à Felix Tshisekedi”
  1. Hummm!!! L’affaire de l’est est purement politique. Tout ce qui se passe n’est que mascara. La réalité est toute autre. Car nécessairement, le retrait d’une milice dans un pays comme la RDC, ne pourrait en aucun jour être résolu par une condition de l’adversaire. Il y a en réalité, une trajectoire envers la quelle, la RDC fait face. (Politique de la main invisible).

Laisser un commentaire