Le mercredi 9 Février, la Cour internationale de justice (CIJ) avais fixé un montant de 325 millions de dollars (soit 284,5 millions d’euros) un montant que Kampala devrait verser à Kinshasa pour l’invasion de l’Ouganda à l’est de la République démocratique du Congo lors de la guerre de 1998-2003. Pour Kinshasa, kampala lui doit plus de 11 milliards de dollars.

Depuis le 09 septembre, la république ougandaise s’est battu pour résoudre ce problème, et garder une bonne diplomatie entre Kampala et Kinshasa, le premier 01 septembre, L’Ouganda a versé à la RDC une somme de 65 millions de dollars américains comme première tranche d’un montant total de 325 millions de dollars américains pour les réparations des dommages que le pays de Yoweri Museveni doit à la RDC pour avoir occupé sa partie Est durant la guerre de 1998 à 2003.

La révélation de la perception de cette somme est fait par la ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo, lors du conseil des ministres du vendredi 09 septembre. Rose Mutombo, à fait aussi le point sur l’exécution de l’Arrêt de la Cour internationale de justice (CIJ) dans l’affaire des activités armées de l’Ouganda en République démocratique du Congo.

Au cours de ce conseil de ministre, Rose Mutombo, la somme dû à Kinshasa sera payer par 5 versement annuels, dont la première somme 65 millions est déjà perçu.

S’agissant de cette somme, la ministre a fait savoir que, Ces fonds sont logés dans un compte transitoire de son ministère dans une banque locale.

Pour ce qui concerne l’utilisation de ce fond, Rose Mutombo souligne que, ce compte ne pourra être actionné qu’après la récolte effective du Fonds spécial de réparation de l’indemnisation aux victimes des activités illicites de l’Ouganda en République Démocratique du Congo ou à leurs ayants droit (FRIVAO) et le transfert de signature à ses organes attitrés pour l’engager en tant qu’Établissement public.

En titre de rappel, le conflit entre l’Ouganda et la RDC a impliqué plus des neuf pays africains, parmi lesquels l’Ouganda et le Rwanda, qui soutenaient des forces rebelles dans l’est du pays, riche en minerais.

Ces deux guerres qui ont dévasté la RDC en 1996 et 2003 ont apporté plus des milliers de morts.

En 2005 la juridiction onusienne a en outre jugé que l’Ouganda devait être indemnisé pour l’attaque contre son ambassade à Kinshasa en 1998 et la maltraitance de ses diplomates.

A la fin du jugement fait en 2005, les aucun accord n’a été fait entre l’Ouganda et la RDC sur le montant des réparation S’agissant de ce sujet il sied de signaler qu’il y a eu plusieur report de ce dossier, suite à ce report le CIJ a trouver bon de fixer le prix.

Pour aboutir a cette somme, la CIJ avait fait appel a quatre expert.

Meschack lofaka 

Laisser un commentaire