La République démocratique du Congo (RDC) est sur le point de connaître un tournant majeur dans le secteur de la sous-traitance minière. Une annonce récente du directeur général de l’Autorité de la régulation de la sous-traitance du secteur privé (ARSP), M. Miguel Kashal Katemb, a suscité un vif intérêt parmi les acteurs économiques du pays. Selon des informations obtenues par l’ACP, une liste des entreprises éligibles à la sous-traitance pour les grands marchés de Tenke Fungurume Mining (TFM) sera publiée dans les 48 heures.

Cette nouvelle survient après une réunion productive entre M. Katemb et les responsables de TFM, ainsi qu’une conférence téléphonique avec l’actionnaire majoritaire du Groupe China Molybdenum Company (CMOC), propriétaire de TFM. Lors de ces échanges, un accord a été trouvé sur les recommandations concernant les grands marchés, y compris la fourniture de réactifs, la construction et autres services essentiels au fonctionnement de la mine.

M. Katemb a souligné l’importance de cette étape, affirmant que les sous-traitants sélectionnés joueront un rôle clé dans la chaîne de valeur de la mine. Il a également assuré que les principaux sous-traitants, une fois désignés, auront la responsabilité de sous-traiter à d’autres entreprises, garantissant ainsi le bon fonctionnement de la mine.

L’ARSP, sous la direction visionnaire du chef de l’État, s’est engagée à créer des opportunités dans ce secteur et continuera de le faire, dans le but ultime de parvenir à un développement économique durable. M. Wang Qan, président du conseil d’administration de TFM, a exprimé son soutien à cette initiative, promettant une collaboration ouverte et active avec l’ARSP pour améliorer le secteur de la sous-traitance.

En outre, M. Qan a reconnu les efforts de TFM dans l’application de la loi sur la sous-traitance et a assuré que l’entreprise suivra strictement les recommandations de l’ARSP. Cette démarche est également soutenue par d’autres grandes entreprises multinationales opérant en RDC, qui se sont engagées à accepter les recommandations de l’ARSP.

Cette initiative est perçue comme une étape cruciale vers le renforcement de l’économie locale et la promotion de la classe moyenne, conformément à la stratégie du président. Avec ces développements, la RDC se positionne comme un acteur clé dans la transformation du secteur minier, non seulement au niveau national mais aussi sur la scène internationale.

Meschack Lofaka +243897733578

Laisser un commentaire