L’Union européenne déploie une mission d’observation électorale en RDC

A la une Election

L’Union européenne (UE) a annoncé, mardi 21 novembre, le déploiement de 80 à 100 observateurs pour suivre les élections de décembre 2023 en République démocratique du Congo (RDC). Ces observateurs seront issus de 24 des 27 pays membres de l’UE, ainsi que de la Suisse, de la Norvège et du Canada.

La mission d’observation électorale de l’UE, dirigée par Malin Björk, a pour objectif de contribuer à la tenue d’un scrutin inclusif, libre, transparent et apaisé, conformément au cadre juridique national et aux normes internationales et régionales auxquelles la RDC a adhéré.

« Notre mission a pour mandat d’effectuer une évaluation impartiale, indépendante et approfondie à long terme du processus électoral. Les observateurs de l’UE sont dans l’obligation de rester impartiaux et de respecter le code de bonne conduite des observateurs de l’UE et les lois du pays », a déclaré Malin Björk lors d’un point de presse à Kinshasa.

La mission présentera ses observations lors d’une conférence de presse deux jours avant le vote et restera en RDC jusqu’au 9 janvier 2024. Elle appelle également les acteurs politiques et la société civile à respecter les libertés d’expression et de réunion, ainsi qu’à rejeter la violence et les discours haineux pendant la campagne électorale.

La mission d’observation électorale de l’UE encourage enfin les autorités congolaises à débloquer les fonds nécessaires pour permettre à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de finaliser la préparation du scrutin du 20 décembre 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *