Martin Fayulu dénonce la corruption au Kasaï-Central

A la une Politique

Martin Fayulu, le leader de la coalition Lamuka, a tenu ce dimanche 5 novembre un meeting à Kananga, dans la province du Kasaï-Central. Devant une foule de partisans, il a dénoncé la corruption qui empêche le développement du pays.

Martin Fayulu a peint un tableau peu reluisant de la province marquée par la famine, le manque d’eau et d’électricité. Il a accusé le pouvoir en place de piller les ressources naturelles du Kasaï-Central, notamment le diamant, sans rien redistribuer à la population. Il a également critiqué la gestion de la crise sécuritaire qui a secoué la région entre 2016 et 2017, faisant des milliers de morts et de déplacés.

Le candidat malheureux à la présidentielle de 2018 a réaffirmé sa revendication de la vérité des urnes. Il a appelé ses partisans à se mobiliser pour exiger le départ du président Félix Tshisekedi, qu’il considère comme illégitime. Il a aussi annoncé son intention de parcourir le pays pour sensibiliser les Congolais à la nécessité d’un changement politique.

Martin Fayulu a enfin lancé un appel à l’unité nationale et au respect de la constitution. Il a dit vouloir rassembler toutes les forces vives du pays, au-delà des clivages ethniques ou politiques, pour construire un Congo nouveau, démocratique et prospère

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *