Au moins 17 écoliers, issus de cinq écoles différentes, ont perdu la vie à la suite d’une épidémie de méningite dans l’état de Yobe, situé au nord du Nigeria.

Selon le commissaire d’État à l’éducation, Mohammed Sani-Idris, des élèves d’écoles primaires figurent parmi les victimes. À ce jour, 473 cas suspects ont été enregistrés. La saison sèche pourrait accroître le risque d’infection, surtout en cas de surpeuplement et de mauvaise ventilation.

La méningite est une infection qui provoque une inflammation aiguë des couches externes du cerveau et de la moelle épinière. Elle peut être mortelle si elle n’est pas diagnostiquée et traitée rapidement.

La vaccination est un moyen efficace de prévenir la méningite.

En début d’année, le Centre Nigérian de Contrôle et de Prévention des Maladies avait publié une alerte de santé publique concernant cette maladie.

La majorité des cas de méningite au Nigeria sont signalés dans ce que l’on appelle la “ceinture de méningite”, qui couvre les 19 États de la région nord.

Laisser un commentaire