Processus de Nairobi le M-23 n’a pas été invité

Politique

La troisième phase du processus Nairobi s’est ouvert le lundi 28 novembre à Nairobi au Kenya, pour la paix dans l’Est de la RDC, cette cérémonie s’est tenue au Safari Park hôtel en présence du président du Burundi et président des États de l’Afrique de l’Est, Evariste Ndayishimiye, le président du Kenya, William Ruto, le facilitateur du processus Uhuru Kenyatta et Serge Tshibangu, le mandataire spécial du président de la République pour le processus de Nairobi.

L’on note aussi la présence de l’envoyé spécial des Nations unies pour la région des grands lacs.

Sur ce processus, nous signalons également, la présence des représentants des groupes armés opérant dans l’Est de la RDC, les leaders communautaires, les organisations de la société civile qui ont effectués aussi le déplacement pour prendre part à ces pourparlers de Nairobi. La grande absence est celle du M-23 qui n’a pas été invité à ces assisses.

Signalons aussi, malgré ces assises, le mouvement rebelle poursuit sa conquête des espaces dans les territoires de Rutshuru et Masisi malgré l’appel au cessez-le-feu lancé par les chefs d’Etat à l’issu du mini-sommet de Luanda, consacré à la paix et la sécurité dans la partie Est de la RDC, tenu mercredi 23 novembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *