Mercredi dernier, une avancée significative a été réalisée dans le processus d’identification de la population de la République démocratique du Congo. Peter Kazadi, vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur, a inspecté les premiers modèles des conteneurs de matériels destinés à l’identification de la population en attente de leur carte d’identité.

Le processus d’émission des cartes d’identité a été long et complexe. Cependant, une bonne nouvelle s’annonce pour la population de Kinshasa. Tous les matériels nécessaires pour les 24 communes de Kinshasa sont déjà en place. Cela signifie que chaque Congolais pourra bientôt obtenir sa carte d’identité.

Malgré quelques contraintes techniques, Peter Kazadi est déterminé à ce que le processus ne dépasse pas deux mois. L’enrôlement des masses commencera dans les jours à venir. Les conteneurs, qui abriteront les opérations, ont été soigneusement validés, et l’ensemble du travail sera essentiellement électronique.

L’électricité permanente est essentielle pour mener à bien cette démarche. Une fois achevée à Kinshasa, l’opération d’identification se déploiera dans tout le pays, permettant d’identifier tous les Congolais qui auront leur carte d’identité.

C’est un pas en avant significatif pour la République démocratique du Congo, car l’identification de la population est une étape cruciale pour le développement du pays. Cela permettra non seulement d’améliorer la gestion des services publics, mais aussi de renforcer la sécurité et la cohésion nationale.

Laisser un commentaire