La ligue des jeunes de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) sera dans la rue, le samedi 20 mai prochain, afin d’exprimer son soutien au processus électoral, soutenir les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ainsi qu’à toutes les institutions du pays.
Ladite annonce tombe le même jour que celle annoncée par l’opposition.

C’est ce qui est contenu dans une correspondance adressée au Gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila le 8 mai dernier et dont l’accusé de réception est intervenu le 15 mai courant.

“En effet, il est reconnu de tous que notre pays est agressés par le Rwanda de Paul Kagame par les terroristes du M23. Face à cette agression, nos FARDC et institutions se battent chaque jour pour défendre notre mère patrie. C’est pour cette raison que la jeunesse a décidé de soutenir le commandant suprême, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, les FRADC, le processus électoral ainsi que toutes les institutions du pays contre l’ennemi”, peut-on lire.

Contrairement à la ligue des jeunes de l’UDPS, la manifestation annoncée par Matata Ponyo, Moise Katumbi, Martin Fayulu et Delly Sessanga, vise à dénoncer la misère du peuple congolais et l’insécurité grandissante dans l’Est du pays.

Laisser un commentaire