RDC : Me Reagan N’Kolay Dikala  salue la CENI d’ avoir organisé les meilleures élections de l’histoire du pays.

A la une Election

L’histoire retiendra que la République démocratique du Congo (RDC) a connu les meilleures élections de toutes celles  organisées précédemment  depuis son indépendance, selon Me Reagan N’kolay, Secrétaire Général adjoint chargé des questions politiques  du parti PANECO et fidèle élève  de l’honorable Bernard Kayumba.

Le kayumbiste à vie , Me Reagan N’kolay , a fait cette déclaration après que la commission électorale nationale indépendante (CENI) ait annoncé le vendredi 05 janvier 2024 l’invalidation de 82 candidats aux législatives nationales et  provinciales  qui ont obtenu les voix de manière illégale.

Par ailleurs , il a félicité la CENI  d’avoir dénoncé des irrégularités graves  qui ont entaché le processus électoral et   respecté la volonté du peuple congolais. « Je pense que la RDC a connu les meilleures élections depuis que le Congo est  Congo ! Toutes les précédentes élections ont toujours été émaillées de fraudes mais jamais la CENI n’avait eu le courage de dénoncer  ces actes ignobles.

Cependant ,  grâce à la noble vision de Son Excellence Monsieur le Président de la République et Chef de l’Etat  Felix Antoine Tshisekedi  sur  la lutte contre la corruption et d’autres antivaleurs qui gangrènent notre  pays ,   la CENI n’a pas eu froid aux yeux et a su dénoncer ces hors-la-loi  qui ont essayé de s’offrir illégalement de voix .  Nous encourageons vivement la CENI dans cette perspective ,  a-t-il déclaré.

Me Reagan N’Kolay a également répondu aux critiques des candidats malheureux à la présidentielle qui estiment que les fraudeurs cités par la CENI ont aussi contribué au vote du président Félix Tshisekedi, réélu avec 73,43% des suffrages valablement exprimés.

Il a appelé ces candidats à arrêter de remettre en cause les résultats de la présidentielle qui sont conformes à la vérité des urnes. Il a affirmé que les bulletins des fraudeurs n’ont jamais été compilés et qu’ils ont été mis de côté.

« Nous faisons aussi remarquer que les aigris doivent arrêter de penser que les voix obtenues par fraude dont été compilées et  contribué  à la distinction de Fatshi Béton. Qu’ils sachent dorénavant que la CENI n’avait pas pris en compte toutes ces voix ; car , elle avait un dispositif technique capable de lui informer de chaque crime à l’instant même  . Dans l’hypothèse que ces fraudeurs avaient principalement voté pour le numéro 20, alors Fatshi aurait obtenu plus de 85%.   Fatshi a des mains propres , blanches plus que la neige . « , a-t-il soutenu.

Il a ajouté que tous les Congolais ont fêté après la publication des résultats de la présidentielle et qu’il a constaté le même sentiment de joie après la publication de la liste des candidats invalidés pour fraude.

Il a enfin invité les candidats fraudeurs à saisir la justice pour revendiquer leurs droits s’ils estiment qu’ils ne reconnaissent pas leurs participations aux fraudes.

« Tous les invalidés ont le droit de saisir la justice pour revendiquer leurs droits s’ils estiment qu’ils ne reconnaissent pas s’être trempés dans la fraude », a-t-il dit.

Dans sa dernière parole, le Kayumbiste à vie a demandé au procureur général de la République, maître d’action publique, de s’en  saisir d’office et de punir sévèrement les auteurs des actes de fraude.

« Tout compte fait, je demande au procureur général de la République, maître d’action publique, de pouvoir se saisir d’office. Que les auteurs des actes de fraude soient sévèrement punis. Qu’ils subissent la rigueur de la loi, et en 2028, nous connaîtrons sans doute les meilleures élections d’Afrique », a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *