RDC: Un soldat congolais tué et deux autres capturés par l’armée rwandaise à la frontière

A la une Politique

Un incident grave a eu lieu mardi dernier à la frontière entre la République démocratique du Congo (RDC) et le Rwanda, impliquant les forces armées des deux pays. Selon un communiqué de l’armée congolaise, trois de ses soldats en patrouille se sont retrouvés par inadvertance sur le territoire rwandais, où ils ont été pris pour cible par les forces de défense du Rwanda. L’un d’eux a été abattu et les deux autres capturés.

L’armée congolaise a dénoncé cet acte de violence, qu’elle juge disproportionné et contraire aux règles de bon voisinage. Elle a rappelé que ce genre de situation, où des militaires se perdent ou sont appréhendés à la frontière, est fréquent et qu’il existe un mécanisme conjoint de vérification pour le gérer de manière pacifique. Elle a demandé le rapatriement immédiat du soldat tué et des capturés, ainsi que des explications de la part de l’armée rwandaise.

Ce n’est pas la première fois que la frontière entre la RDC et le Rwanda est le théâtre de tensions et d’affrontements. Les deux pays ont connu plusieurs conflits armés par le passé, liés notamment à la présence de groupes rebelles dans l’est de la RDC, accusés par Kigali de menacer sa sécurité. Malgré des efforts de dialogue et de coopération, la méfiance et la suspicion restent vives entre les deux voisins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *