Après le feuilleton scandale à la présidence de la République démocratique du Congo, sur une affaire de la corruption qui serait opérée par le conseiller stratégique de Félix Tshisekedi, la justice congolaise s’invite sur ce dossier.

Vidye Tshimanga a même démissionné de son poste, tout en promettant de révéler de secrets concernant la présidence de la RDC. 

Ce lundi 19 septembre 2022, le parquet général près la cour d’appel de Kinshasa-Gombe, a adressé une lettre de convocation à Vidye Tshimanga, pour une communication lui concernant. Selon cette lettre du parquet général près la cour d’appel de Kinshasa-Gombe, l’ancien conseiller stratégique du chef de l’État congolais, doit répondre à l’appel de la justice congolaise, ce mercredi 21 septembre 2022. 

Pour rappel, il a peu, une vidéo circulait sur les réseaux sociaux en ligne, dans laquelle Vidye Tshimanga était en furie, tout en menaçant de mettre en lumière tous les secrets cachets du régime en place, tout en démissionnant de son poste. En réaction, la présidence de la RDC a réagi à travers un communiqué, dans lequel  elle dit être contre toute forme de corruption, même pour le personnel du proche du chef de l’État Félix Tshisekedi.

Laisser un commentaire