jeudi, février 22, 2024

Au cours de l’ouverture de 52ème Assemblée plénière du Forum parlementaire de la SADC, le président de la République Démocratique du Congo, Felix Tshisekedi, a salué, le lundi à Kinshasa, le soutien des pays africains, et ceux de la Communauté du développement de l’Afrique australe (SADC), à la RDC qui fait face à l’agression qu’elle subit de la part de Rebelles qui sont soutenue par le Rwanda.

« Nous saluons le soutien que nous apportent les pays frères d’Afrique et particulièrement ceux de la SADC. A plus d’une occasion ce soutien nous a été témoigné. Je souhaite qu’à l’issue dudit forum, que soit également assorti de réelles pistes de solution qui pourront prévenir l’apparition de ce genre de conflit ailleurs dans notre sous-région et sur tout le continent en vue de rendre effectif notre volonté de faire taire les armes au profit des initiatives de développement pour le bien-être de nos populations », a déclaré le Chef de l’Etat Felix Tshisekedi.

Le thème de ce forum est, « le rôle des Parlements dans le renforcement de cadre législatif pour la paix et la sécurité dans la région de la SADC ».

S’agissant de ce thème, Felix Tshisekedi, signale que, ça tombe à point nommé, au regard de la situation sécuritaire qui prévaut dans l’Est de la République démocratique du Congo.

« Il est de notoriété publique que ces assises s’ouvrent comme l’a indiqué l’honorable président de l’Assemblée nationale de la RDC, dans un contexte crucial marqué par l’insécurité persistante dans la partie Est de notre territoire en particulier dans le Nord Kivu, en raison de prolifération des groupes armés, notamment du Rwanda sous couvert du groupe terroriste du M23 qui s’adonne impunément à des massacres et autres actes odieux constitutifs de crime guerre et de crime contre l’humanité », souligne le Président Félix Tshisekedi.

Il poursuit, sur l’agression tout en signalant que, « Parlant de l’agression perpétrée par le Rwanda, nous n’avons cessé et jamais nous cesserons de condamner cette aventure belliqueuse et ignoble avec la plus grande véhémence, d’exiger le retrait immédiat et sans condition des troupes rwandaises et du M23 du territoire congolais ».

6.3/10

Actualités