Le Mercredi 9 Février, La Cour internationale de justice (CIJ) a fixé un montant de 325 millions de dollars (soit 284,5 millions d’euros)un montant que Kampala doit verser à Kinshasa.
Alors que Kinshasa réclamait plus de 11 milliards de dollars pour l’invasion par l’Ouganda à l’est de la République démocratique du Congo lors de la guerre de 1998-2003.

Selon une estimation faite par (CIJ) l’Ouganda devait verser à la RDC 225 millions de dollars pour les pertes en vie humaines, 40 millions de dollars pour les dommages aux biens et 60 millions de dollars pour les dommages aux ressources naturelles, a déclaré la juge présidente de la Cour, Joan Donoghue.

« La Cour fixe le montant total des réparations accordées à la RDC à 325 millions de dollars américains », a déclaré la juge

Selon la cour, les éléments de preuves versés au dossier suggèrent que le nombre de morts pour lesquels l’Ouganda doit des réparations se situe entre 10 000 ou 15 000 personnes environ ».

Il faut noter que le conflit entre l’Ouganda et la RDC a impliqué plus des neuf pays africains, parmi lesquels l’Ouganda et le Rwanda, qui soutenaient des forces rebelles dans l’est du pays, riche en minerais.

Ces deux guerres qui ont dévasté La RDC en 1996 et 2003 ont apporté plus des milliers de morts.

En 2005 la juridiction onusienne a en outre jugé que l’Ouganda devait être indemnisé pour l’attaque contre son ambassade à Kinshasa en 1998 et la maltraitance de ses diplomates.
A la fin du jugement fait en 2005, les aucun accord n’a été fait entre l’Ouganda et la RDC sur le montant des réparation S’agissant de ce sujet il sied de signaler qu’il y a eu plusieur report de ce dossier, suite à ce report le CIJ a trouver bon de fixer le prix.
Pour aboutir a cette somme, la CIJ avait fait appel a quatre expert.

Laisser un commentaire