Thème : DEFIER LES DEFIS

Thème Central: QUE L’ON SACHE QUE TU ES DIEU

NEWS

Alerte

Textes bibliques : 1 rois 18 : 20-40

1 Samuel 17 : 26, 1 Samuel 17 : 32, 2 Rois 19 : 10-19

Etymologie des mots principaux :

DEFIER : 1. Inviter (qqn) à venir se mesurer comme adversaire.

  1. Provoquer quelqu’un en duel.
  2. Inviter quelqu’un à se mesurer à soi dans un jeu, une compétition : Défier un ami aux échecs.
  3. Inciter quelqu’un, par la provocation, à faire quelque chose, en prétendant qu’il en est incapable ; le mettre au défi de
  4. Refuser de se soumettre à la force de quelqu’un, à l’action de quelque chose, les braver, les affronter : Défier le danger.
  5. Résister avec force, faire face à quelque chose, à un phénomène, ne pas être atteint par lui : Prix qui défient toute concurrence.

DEFI : selon Larousse, le défi est une action de refus de s’incliner devant l’autorité de quelqu’un, de quelque chose.

Action de provoquer quelqu’un en combat, à une situation de concurrence, obliger les autres à atteindre au moins le même niveau que lui.

Sur ce qui concerne le grand thème : QUE L’ON SACHE QUE TU ES DIEU, j’ai ressorti 4 grande questions.

  1. Qui dois savoir ?

Bien-aimé, nous devons noter qu’ici, on ne parle pas d’une seule personne, mais plusieurs personnes. Le thème est au pluriel. Ces personnes doivent savoir.

  1. Deuxième question : Ils doivent savoir quoi ?

La réponse de cette question est déjà donnée par le thème : QUE TU ES DIEU.

Répondant à la première question (Qui dois savoir) : la réponse est que ces sont Les Prophètes de baal et les peuples qui doivent savoir que Dieu est Dieu, il est l’unique, le même hier aujourd’hui et éternellement.

  1. La troisième question : Pourquoi ils doivent savoir ?

La réponse est que, ils doivent savoir pour qu’ils croient à ton Dieu, et accepte ton Dieu que tu sers, un Dieu vivant et qui agis toujours.

Sur ce passage, nous voyons trois deux groupes des personnes.

  1. Le peuple
  2. Les prophètes des Baal.

Alors ici, il y a deux groupes des personnes qui doivent savoir : le peuple et le prophète des baal.

Une petite question : Pourquoi les prophètes de Baal doivent savoir ? parce qu’ils doutent de notre Dieu, ils doivent savoir que notre Dieu est puissant.

Pourquoi le peuple aussi doivent savoir ? pour reconnaître que Dieu est capable de faire, ils doivent mettre toutes leur confiance en Dieu.

Ceux qui doivent aussi savoir, ce sont ceux-là qui cherche ta chute, ton humiliation, ceux-là qui veulent détruire ta vie.

Bien-aimé, il y a certaines choses que Dieu va accomplir dans ta vie pour prouver qu’il est Dieu.

La quatrième grande question :  Comment faire ou que faire pour que l’on sache que Dieu est Dieu, est que j’ai un Dieu ?

La réponse est que : nous devons défier les défis.

Bien-aimé, nous sommes dans un moment où nos ennemis, doivent voir les œuvres de Dieu en nous, nous devons cette fois-ci provoquer nos ennemis, les pousser à nous affronter afin de voir qui a vraiment un vraie Dieu ?

Nous devons mettre nos ennemis en défis et voir leurs forces. Nous devons maintenant défier les défis et agir comme Elie pour mettre les prophètes de Baal en défi.

Bien-aimé, lorsque tu cherche à provoquer ton ennemie, tu dois t’assurer que tu as vraiment Dieu d’une manière correct, si tu n’as pas Dieu, ne provoque pas ton ennemie.

Dans le livre d’Exode 2 : 11-14 La bible nous montre comment Moise à provoquer Pharaon tout en tuant un Egyptien, mais chose grave, parce qu’il n’avait pas encore Dieu, il avait fui, et avais crainte d’être tué par Pharaon, si tu n’as pas Dieu, n’affronte pas baal, n’affronte mais Pharaon, Moise avais Fui parce qu’il n’avait pas Dieu, mais lorsqu’il a croisé Dieu, lorsqu’il a développé son intimité avec Dieu, la bible nous montre comment moise à affronter Pharaon dans plusieurs sens.

Nb : Lorsque tu n’as pas Dieu, tu peux peut-être tuer un seul Egyptien, mais quand tu as Dieu, tu peux tuer tous les premiers nés des Egyptiens.

On peut blaguer avec toutes personnes mais jamais avec lui qui as Dieu.

La bible nous confirme sur : Romains 8 :31  « Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?»

Bien-aimée, nous devons cette fois-ci mettre en défi les prophètes de Baal, les prophètes de baal sont les gens qui se prétend être supérieur, Le prophètes de baal sont des personnes qui pense qu’ils sont plus influents, ils pensent qu’ils sont capables d’influencer tout le peuple, et que le peuple peut faire ce qu’ils ont dit.

J’aimerais répondre aux prophètes de baal, oui le peuple a exécuté vos principes parce qu’il ne savait pas qui est le vrai Dieu mais cette fois-ci le peuple sauront que le vrai Dieu c’est le Dieu d’Elie, le vrai Dieu c’est le Dieu de Meschack Lofaka.

Elie a compris cela, il dit pourquoi ce peuple est manipulé ? Non maintenant je dois défier les prophètes de Baal, et démontrer qui est le vrai Dieu qui sert un vrai Dieu ?

Elie dis maintenant il faut que chacun de nous prouve de quoi il est capable de faire et agir.

Bien-aimé Eli a provoqué ces Ennemis, nous aussi devons provoquer nos ennemis, afin de les mettre en défi.

Quand tu provoques ton ennemi, tu es aussi en même temps entrain de provoquer Dieu à agir à ta faveur.

Notre Dieu aime les défis impossibles.

Elie n’a pas écouté Dieu avant de Défier les prophètes de baal, parfois, n’attend pas que Dieu te parle mais agis et Dieu va faire.

Certain acte oblige Dieu a se manifesté

Jacques 4 : 3 Version (La bible Africaine) Vous demandez, et ne recevez pas, parce que vos demandez ne visent à rien de mieux que de dépenser pour vos plaisirs

Jean 16 :24 versions (Darby) jusqu’à présent vous n’avez rien demande en mon nom ; demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit accomplie. Votre joie sera lorsque les prophètes de baal tomberont.

Dans le livre de 1 Samuel 17 : 26

26 David dit aux hommes qui se trouvaient près de lui : Que fera-t-on à celui qui tuera ce Philistin, et qui ôtera l’opprobre de dessus Israël ? Qui est donc ce Philistin, cet incirconcis, pour insulter l’armée du Dieu vivant ?

1 Samuel 17 : 32

32 David dit à Saül : Que personne ne se décourage à cause de ce Philistin ! Ton serviteur ira se battre avec lui.

David était un homme qui avait le type de cœur que Dieu veut qu’on puisse avoir aujourd’hui. Quand l’armée des philistins avec à sa tête Goliath le géant, s’est attaquée à l’armée de Dieu, David n’a pas été intimidé par le défi que lançait ce géant.

Ce qui nous intimide généralement c’est l’apparence du défi ou du problème auquel nous faisons face.

 Quelque soit la grandeur du problème, il ne sera jamais plus grand que le Dieu que nous adorons. David le savait. C’est pourquoi il posa cette question : « qui est donc se philistin pour défier l’armée du Dieu vivant ? »

Tu appartiens à Dieu. Il t’a promis que pour toi il combattra.

Au lieu de regarder aux problèmes, choisi de fixer tes regards sur l’infinie grandeur du Dieu que tu adores et dit à la situation : je ne crains pas ton apparence au nom de l’Eternel des armées je viendrai me battre. Sachant que celui qui est en toi et avec toi est plus grand et plus fort que tous les défis du monde.

Il est donc temps de te lever et de faire entendre ta voix à ton Goliath, lui disant avec assurance que bientôt sa tête ne tiendra plus sur ses épaules, car tu la trancheras.

Dans la bible, il y a trois personnes qui ont défié leur ennemie et le diable, la première David, Elie, Jésus Christ.

Dieu aime accomplir de grandes choses à travers son peuple et relever les défis les plus improbables.

2 Rois 19 : 10-19

Point fort : 32-37

Histoire entre Sanchérib et Ezéchias, nous montre comment Dieu agie à la faveur de ses enfants face à un défi.

Sanchérib, roi d’Assyrie venu défier Ezéchias, Roi de Juda, jusque devant les portes de Jérusalem, devant ses officiels et devant tout le peuple en disant : l’Éternel te délivrera-t-il de ma main ?

En effet, il semblait deviner qu’Ezéchias et tout le peuple d’Israël allaient se remettre à leur Dieu. Ce qu’il ignorait cependant c’est que l’Éternel allait vraiment combattre pour ses enfants parce qu’il est vraiment Dieu à la différence de tous les autres « dieux » des nations qu’il avait croisées auparavant.

Et l’Eternel a combattu. L’Eternel est Dieu c’est à dire qu’il n’est pas en un seul endroit et nul ne peut le contenir.

Au moment où Sanchérib croyait attaquer un peuple quelconque avec son « dieu », le vrai Dieu lui montrait qu’il est inattaquable et partout à la fois : le Seigneur bâtissait une rébellion contre Sanchérib lui-même dans son propre pays, dans sa propre ville, dans son propre palais avec ses propres enfants.

Inutile de vouloir combattre contre Dieu : il est Dieu ! Ce que personne d’autre n’est !

Lorsque Sanchérib se rendit compte qu’après ses premières paroles, quelque chose de spirituel semblait se dessiner contre lui, il envoya même une seconde fois ses messagers insulter et défier le Dieu d’Israël à Jérusalem en disant :« Vous parlerez ainsi à Ezéchias, roi de Juda : Que ton Dieu, auquel tu te confies, ne t’abuse point en disant : Jérusalem ne sera pas livrée entre les mains du roi d’Assyrie. » (2 Rois 19 :10)

Lorsqu’un problème est déclenché, là où nous ne voyions aucune issue, le Seigneur lui en voit une infinité ; quand l’ennemi nous attaque « de toutes parts », il n’a pas encore réellement attaqué « de toutes parts » parce qu’il ne peut pas le faire. Dieu a encore une infinité de voies par lesquelles il peut passer pour contourner ce que l’ennemi fait et accomplir, malgré tout, son plan.

C’est comme cette main qui ne pourra jamais retenir de l’eau parce qu’elle ne le peut pas.

Sanchérib a osé prononcer devant la ville sainte de Dieu, où la gloire de Dieu était, des paroles arrogantes à l’endroit de Dieu lui-même :

(2 Rois 19 :22).  « Qui as-tu insulté et outragé ? Contre qui as-tu élevé la voix ? Tu as porté tes yeux en haut sur le Saint d’Israël ! »

Pour cette arrogance qualifiée, le Seigneur lui a réellement montré qu’il est Dieu : son « dieu » a t’il put le sauver de la toute-puissance de l’Eternel ? Dieu l’a humilié à trois reprises pour toutes ces choses qu’il a dites :

  • (Toute son armée) a fui devant la ville qu’il est lui-même venu attaquer sans qu’aucun homme ne soit sorti pour combattre contre lui !

2) lui qui attaquait a été lui-même subitement attaqué par d’autres peuples ailleurs : « l’attaqueur » attaqué !

  • Alors qu’il était prosterné devant son « dieu » dans la maison de son « dieu » il a été poignardé et assassiné par ses propres fils !

Suprême humiliation pour celui qui a osé défier Dieu si ouvertement aux portes même de la ville sainte. Cette dernière humiliation démontre par ailleurs que son « dieu » n’est pas Dieu car s’il l’était, la moindre des choses serait de défendre celui qui s’est fait si fidèlement son ambassadeur en piétinant tant d’autres peuples et leurs « dieux », jusqu’au point de vouloir s’attaquer à celui qui est véritablement Dieu au ciel et sur la terre.

Triste fin donc pour quelqu’un qui n’avait pas encore compris que beaucoup de choses peuvent être tolérées mais défier Dieu devant son saint trône est un affront suprême.

De choses puissantes se dérouleront de même en ta faveur si tu te places dans la présence de Dieu et que tu y demeures. Celui qui te défie aura ainsi défié Dieu et celui qui aura défié Dieu en subira alors les mêmes conséquences que Sanchérib a eues.

Apaise-toi et sache que tu as à tes côtés le Dieu Tout-Puissant.

Evangéliste Meschack LOFAKA

+243904472962

6.3/10

Actualités

Laisser un commentaire